Pèlerinage pour la France de Chinon à l’Île Bouchard

  • Marche de 16 kms, le long de la Vienne, entre vignes et champs de blé                                                        
  • De Chinon où est venue Jeanne d'Arc, à L'Ile Bouchard où la Vierge Marie a demandé aux enfants de prier pour la France
  • Chemins essentiellement non goudronnés, à la portée du plus grand nombre

Le pélé pour la France ?

Il s'agit d'un « Pèlerinage pour la nouvelle évangélisation de la France » 
En effet, la France va mal parce qu’elle est déchristianisée : on y pratique moins l’amour du prochain

Donc le pèlerinage prie pour la conversion des Français
--La conversion étant « devenir ce qu’on est » , le pélé prie pour que les Français «se dépouillent du vieil homme » : un retour spirituel et non un retour à une France révolue.

L'amour de son pays,semblable à l'amour du prochain, n'est pas une nostalgie mais un programme.

--Notre espérance pour les Français : « Nous étions peut-être pauvres mais nous étions heureux car nous nous aimions et priions ensemble » (description de son enfance par Ste Bernadette). Nous ne prions donc pas pour la gloire ou la puissance de la France.

Ce pèlerinage unit la prière pour la personne, le couple, la famille, la nation et le monde
--En effet, « la nation est la continuité de la famille » (Doctrine Sociale de l’Eglise)
--L’amour de son pays est « un amour de préférence » (Eros et Agape)
--L’amour de « la France » est l’amour des Français : le pèlerinage prie pour les plus fragiles.
--Tourné vers le monde, le pèlerinage fait prier ensemble pour la France et dans une fraternité spirituelle, Français et ressortissants des pays évangélisés par les missionnaires français

Le  "pèlerinage" : la créature prie de tout son être le Créateur, dans la création
--Le pèlerinage est une prière au sein de la nature créée par Dieu
--Le pèlerinage unit corps et esprit

Le pèlerinage pour la France se tient (au moins) deux fois par an
--Un pèlerinage toujours à L'Ile Bouchard
--Un autre pèlerinage dans un autre sanctuaire en France afin de permettre à tous de prier pour la France et de redynamiser les pèlerinages locaux

Les perspectives à court et moyen termes

--rassembler une centaine de personnes sur une journée

--par la suite, accueillir des pèlerins plus nombreux sur deux journées.

--être imité dans tous les pays du monde

--établir une chaîne de prière de peuple à peuple, des parrainages de prières entre familles et entre peuples

 

Pour comprendre le Patriotisme du chrétien, lisez la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens en la transposant à votre pays et au monde

"Notre corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps (...) Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres. (transposé aux nations et à l'Humanité, l'universalisme, l'internationalisme n'est donc pas possible au chrétien : le corps/le monde n'existe que par ses membres/les peuples qui le composent)                                           

Le pied aurait beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps », il fait cependant partie du corps. (l'individualisme n'est donc pas pas possible au chrétien puisqu'il est membre du corps/la société, il forme lui aussi, le corps/la société/la nation/le monde)


Dans le corps, Dieu a disposé les différents membres comme il l’a voulu. S’il n’y avait en tout qu’un seul membre, comment cela ferait-il un corps ? En fait, il y a plusieurs membres et un seul corps. L’œil ne peut pas dire à la main: « Je n’ai pas besoin de toi» (l’expansionnisme n'est donc pas possible aux chrétiens puisque chaque nation est membre à part entière de l'Humanité)


Dieu a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres.

Or, vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps."

Transposé à la patrie, cela entraîne la solidarité des peuples, tous membres d'un même corps, tous frères d'un même Père.


Sites amis

Pèlerinages de France

 La rose blanche

 Prier pour les politiques.com 

Madone des motards

La neuvaine



"Le devoir des citoyens est de contribuer avec les pouvoirs civils au bien de la société dans un esprit de vérité, de justice, de solidarité et de liberté.

L'amour et le service de la patrie relèvent du devoir de reconnaissance et de l'ordre de la charité."

Catéchisme de l'Eglise Catholique, article 2239

Patrie, Dieu le Père, nation, prochain... 
quel rapport ? Purifier sa prière pour la France

Aimer sa Patrie : aimer vivre ensemble, aimer servir son prochain, aimer le monde en commençant là où l'on est :

Servir :
WE avec personnes handicapées
Réconfort aux prostitués :
Femmes confrontées à l'ivg :
Visites aux prisons :
Visites aux personnes âgées : http://www.ssvp.fr/
Alphabétisation, ATD 1/4 Monde...

Pour bien servir, je me forme :
Caté (mais inscrivez-vous à un cours)
Parcours Alpha ( caté pour débutants/re-commençants)
CLER (questions et/ou soucis de couple, de famille, personnels)

Je mets tout dans le Seigneur :

Et comme rien n'est jamais gagné :
Retraites se poser sous le regard de Dieu : "Parle Seigneur ton serviteur écoute"
Relecture de vie au Puy : relire sa vie sous le regard de Dieu avec une aide spirituelle et psychologique, toujours respectueuse
"car tu as du prix à mes yeux et je t'aime" dit Dieu à l'Homme (Isaïe 43-04)
Retraites de St Ignace : pour connaître le projet de Dieu sur moiDieu ne fait rien sans CHACUN DE NOUS. "je vous appelle mes amiscar tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître" (St Jean 15-15)
Purgatoire St Patrick : Pour arrêter d'être mou,  3 jours pieds nus sur une île,une soupe par jour,prière,méditation,enseignement, conseils
Goums : Prier sac à dos sur les Causses, 2 bols de riz par jour, le silence, la fraternité pudique, la beauté, la marche
etc etc

Aider mes frères, au loin :
Points Cœurs etc,etc.
 « J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières (...) pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.

Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur »

Saint Paul 1ère lettre à Timothée